[Immortels] Brouillon de bonus : Sélection

[Spoilers] Immortels : Le mot de la fin.

Hello !

Comme le titre de cet article l’indique, voici un brouillon sur lequel j’avais travaillé dans un moment de manque d’inspiration. C’est une petite parodie mais comme mon humour ne vole pas très haut, j’ai arrêté le carnage pour me concentrer sur autre chose.

Bonne lecture (ou pas).

Chapitre bonus : Sélection.

Ereyne termina de lisser les pans de sa longue robe d’un rouge sang profond brodée d’or. Zelyan avait été parfaitement clair, ce soir plus qu’aucun autre elle était sa reine et cela devait se voir. Si elle n’avait pas su que cela signifiait qu’il y aurait de la viande encore vivante dans son salon et qu’elle ne devait pas risquer d’être confondue avec, elle l’aurait pris pour un minable mâle. Elle ajusta sa lourde couronne d’or incrustée de pierres précieuse et se regarda une dernière fois dans le miroir. Elle était royale à ne pas en douter, sa longue chevelure était rassemblée à l’arrière de son crâne, libérant son fin visage que les années avaient épargné, elle était aussi fraîche qu’au jour de sa rencontre avec Zelyan.

Elle se leva et quitta le donjon d’un pas lent, se préparant à son rôle de reine hautaine que toutes les gamines en bas souhaiteraient égaler et détrôner. Et ce soir serait pour elles l’occasion rêvée.

 

Lorsqu’elle arriva dans la grande salle brillant de mille feux, elle fut accueillie par vingt paires d’yeux courroucées et au moins quatre fois plus de regards admiratifs. Les familles qui avaient répondu à l’invitation étaient ici réunies, vêtues de leurs plus beaux atours mais n’arrivant pas à la cheville de la maîtresse de maison. Pour l’instant. Ereyne jeta un regard peiné à ces jeunettes qui étaient toutes venues avec le même but : devenir la maîtresse officielle de Zelyan et ainsi avoir une chance de prendre la place de la blonde. Il y en avait pour tous les goûts : des brunes, des rousses, des grandes, des petites avec des caractères aussi divers que variés. Ereyne soupira, la soirée allait vraiment être très longue.
Summer Snow tiqua lorsqu’Ereyne passa devant elle, cette lycéenne blonde américaine venue de Floride était la fille d’un riche armateur de Miami qui ne lui refusait jamais rien. Et, voir ainsi une rivale se pavaner ainsi lui était tout simplement insupportable. Elle avait opté pour une longue robe turquoise moulante qui accentuait ses courbes déjà voluptueuses

[Spoilers] Immortels : Le mot de la fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *