[Baisers d’outre-tombe] 6 : D’or et d’argent

[Baisers d'outre-tombe] 5 : Touche à tout
[Baisers d'outre-tombe] 7 : Les liens du sang

  Ils descendirent le long escalier et traversèrent l’immense salle au trésor. Il y avait des coffres emplis de pièces d’or, d’autres de bijoux, de gemmes et même de tissus précieux. Xyrus n’avait jamais eu autant de richesses rassemblées en un seul endroit, il se serait cru dans un film de pirates.

-Tu as une idée d’où vient tout cet or ? S’enquit l’adolescent, étonné de ne pas avoir entendu parler d’un tel trésor dans les livres d’histoires.

-Je pense, répondit Allya en saisissant une lourde couronne d’or incrustée de rubis. C’est joli non?

Elle la tendit à Xyrus qui grimaça, ce n’était plus vraiment à la mode.

-Je crois que c’est le trésor de mon arrière grand père, enfin celui de Priam.

-Priam le roi de Troie ? Elle acquieça. C’est ton arrière grand père ?

-Oh non, répondit Allya. Mon arrière grand père était le chef de la garde royale de Priam. L’histoire que l’on m’a contée est que lorsque les troyens ont fait entrer le cheval dans la ville, ils firent une grande fête. Cette nuit là, mon arrière-grand père, Pélos, qui était plus cupide qu’autre chose, a fait partir l’or sur des navires et a quitté Troie avec. Ma nourrice racontait que Poséidon en personne était venu le voir pour lui souffler l’idée et qu’il lui avait promis de mener ses bateaux à bon port. Et ce fut vrai, aucun des bateaux n’a coulé durant le voyage.

-Et ils ont tout caché dans ton tombeau ?

Elle lui rétorqua que ce n’était pas son tombeau mais celui de Pélos, son arrière-grand père.

-C’est la première chose qu’il a fait construire en arrivant ici. Probablement pour cacher le trésor d’ailleurs. Mais il n’a jamais révélé sa cachette et a fait tué tous les esclaves qui ont travaillé sur le chantier. C’était la norme, ajouta t-elle en voyant son air outré.

Ils continuèrent à discuter, elle lui raconta sa vie au palais, la manière dont sa famille avait bâti son royaume de manière sanglante et comment de multiples visiteurs venaient en quête du trésor volé.

Ils trouvèrent une porte de l’autre côté de la pièce et la franchir, ils retrouvèrent un couloir sombre et Xyrus dû rallumer son téléphone, toujours sans réseau. ‘J’espère que ça tiendra encore un peu.’ Il sourit en voyant Allya scruter une fois encore l’objet, elle n’arrivait pas à comprendre la magie à l’intérieur de ce condensé de technologie.

-Quand on sortira de là je t’expliquerai comment ça marche.

Elle lui fit remarquer qu’elle ne pourrait pas sortir mais il serra un peu plus la main qu’il tenait. Plus ils passaient de temps ensemble et plus il la sentait vivante. Il allait sortir de là et son père allait l’aider à briser la malédiction et il la sauverai. Xyrus se tourna vers elle et déposa un baiser sur son front.

-On trouvera une solution.

Ils grimpaient maintenant, ils remontaient vers la surface. Ils arrivèrent dans une petite salle qui renvoya de toute part la lumière pourtant faible du téléphone. Et pour cause les murs étaient recouverts de feuilles d’or. Au centre de la pièce se trouvait un cercueil, un grand coffre en pierre sculptée, doré et incrusté de pierres précieuses.

-Je crois que c’est mon arrière père. Déclara Allya en lisant les mots gravés sur la tombe.

Elle glissait ses doigts sur l’un des symboles gravés lorsque que le secoua. Ils sursautèrent et Allya recula brusquement.

-Qu’est-ce que tu as fait ?

-Mais rien !

Cela recommença, plus fort. Ils regardèrent terrifiés le couvercle bouger et la tombe s’ouvrir, Pélos le cupide sortit de sa tombe, de fort mauvaise humeur.

[Baisers d'outre-tombe] 5 : Touche à tout
[Baisers d'outre-tombe] 7 : Les liens du sang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *