L’effet fanbase sur Fyctia

Note : Vous avez peut-être déjà vu cet article, en effet je l’ai déjà publié hier mais sur le mauvais blog. Je le remets donc ici.

Je ne râle pas souvent, enfin si, mais d’habitude pas autant. Vu le titre je vous laisse deviner l’objet du mécontentement.

L’une des premières choses que l’on pourrait objecter est ma participation aux concours, en effet si je n’aime pas pourquoi en suis-je ? Parce que j’aime bien. Et je vais donc commencer par les points positifs.

Fyctia c’est tout d’abord un concours, soit des règles à suivre. Ces règles d’écriture n’étant pas les règles de ma zone de confort, écrire quelque chose qui entre dans un nouveau cadre est un exercice intellectuel intéressant. Il faut repousser ses propres limites, se plier à des contraintes, bref travailler. Je trouve cela très enrichissant au niveau personnel. Il s’agit de se prouver que l’on peut le faire, c’est un challenge.

Ensuite Fyctia n’est pas centré sur l’échange comme Wattpad, à quelques de rares exceptions près je ne connaît aucun de mes lecteurs. Par connaître j’entends je n’ai jamais discuté avec eux, virtuellement ou physiquement. Ce qui fait que lorsqu’un lecteur aime ou partage l’un de mes chapitres, il ne l’a pas fait pour moi, il ne me connaît pas. C’est soit par pitié, soit car il a aimé l’histoire. Et cela est très gratifiant pour un auteur car c’est vraiment le récit qui a plu. Se dire qu’un parfait étranger a apprécié votre travail c’est cool non ?

Donc pour ces deux raisons (et parce que la team derrière est sympa), j’aime bien Fyctia et je tente les concours quand ça m’amuse. Je ne gagnerai jamais ces concours mais ce n’est pas le but (et si l’originalité payait ça se saurait, oui je suis mauvaise langue).

Passons aux points de divergences, je passerai déjà l’absence de parrain, cela doit certainement être dû au manque d’effectif.

Il y a deux choses qui m’embêtent ( deux points positifs, deux négatifs, on est bon)  : l’effet fanbase et la noyade.

Voici ce que j’entends par noyade : soit une fiction que je trouve bien dans l’un des concours avec un, deux chapitres, mais qui ne trouve pas de lectorat et donc ses chapitres ne sont pas débloqués et il reste en bas de classement. Moi qui ai aimé mais ne peux pas avoir la suite, je dois attendre la fin du concours pour que ceux-ci soient débloqués. Quelle est la probabilité que je m’en rappelle trois mois après ? Surtout qu’il n’y a pas de système de favoris. Et l’auteur ? Est-ce que, voyant ses chapitres bloqués va t-il avoir envie de continuer à écrire un truc que personne ne lira ? Surtout qu’à la fin du concours le aux de lecture baisse pas mal. C’est le jeu ma pauvre Lucette allez-vous me dire. Oui c’est le jeu. Mais le jeu est biaisé par le second point.

L’effet fanbase… Le concours « un monde meilleur » a commencé il y a quoi, 24 heures ? Et déjà d’énormes écarts se creusent. Certaines fictions ont déjà pratiquement une centaine de votes, pures merveilles inédites et originales qui plaisent aux 100 lecteurs qui sont tombés dessus par hasard ? Peut-être, je le souhaite aux auteurs. Malheureusement j’ai plus l’impression que ce sont les copines qui viennent voter. A tel point qu’en fait je pense que Fyctia peut arrêter ses concours, ils ont récupéré un microcosme d’auteurs/lecteurs, la majorité de leurs finalistes fait partie d’un seul et même groupe, une communauté assez bien définie. Plus besoin de lancer un concours, autant directement lancer un mini-appel à textes dans la fanbase, le résultat sera le même.

Pour les derniers concours j’ai tenu 4/5 semaines avant d’en avoir marre de cet effet, pour ce dernier concours 6 heures ont suffi. Voir de tels écarts en si peu de temps c’est juste affligeant. Ca ne sert à rien de faire un concours si les finalistes sont prévisibles et connus en quelques jours, ou alors faire un concours sur une semaine, pas trois mois. Là c’est limite du foutage de gueule (désolée pour le vocabulaire), alors je sais qu’un système de votes n’est pas facile à gérer, qu’il y a des avis de professionnels (pas légion par contre), qu’il y a incitation à dépasser les 10 premiers via le calendrier de l’avent, même si celui-ci n’a encore fait la promo que de poids lourds. Mais là j’ai peur de pouvoir prédire tes finalistes avant le nouvel an. Et ce n’est pas car les fictions seront d’une qualité exemplaire.

Voici donc deux bons points et deux mauvais points, j’ai neuf chapitres publiés, je parie qu’ils ne seront pas tous débloqués (oui c’est parce que ma fiction est pourrie, ce n’est absolument pas parce que je n’ai pas rameuté la fanbase ou que je ne quémande pas de votes/ne fais pas de promo) et je n’en publierai pas plus. Il n’y a aucun intérêt.

Axel. qui râle parce qu’elle est en panne d’inspiration et procrastine au lieu de bosser ses chapitres.

Gagner un concours fyctia (1) : intégrer la fanbase
Convergence de la romance moderne

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.