féminisme, cultures et sous-cultures

Ce sont mes ognons ou comment creuser les fossés
La relation fan-idole


Il est des jours où tout va bien lorsque soudain un inconnu vous explose au visage votre culture occidentale coloniale impérialiste catholique esclavagiste. Ouais je suis blanche quoi. Deux phrases et me voilà déjà catégorisée. Bref.

Déjà il n’existe pas une culture occidentale mais une multitude de cultures occidentales. Restreindre l’occident à une culture (méchante de surcroît) est aussi intelligent que prétendre que l’Océanie est un sous-continent. Qu’ont fait les océaniens ? Rien il me fallait un exemple totalement aberrant.

Tout est parti d’un énième article déplorant le fait que les méchants occidentaux veulent imposer leur culture sur toute la planète au mépris des autres cultures. Selon mon humble avis toutes les cultures ont des bons côtés et pourraient changer certaines choses. Mais pousser au changement c’est de l’impérialisme. Me voilà donc méchante impérialiste occidentale. Pourquoi pas.

 

L’argument employé était que les cultures ont une histoire que nous n’avons pas vécu et que donc nous ne pouvons pas les comprendre. Je vais reprendre l’exemple que j’avais utilisé pour justifier un besoin de changement : le meurtre d’un enfant à la naissance si c’est une fille. Car oui, dans certaines cultures c’est normal de tuer une fille à la naissance. La réponse fut édifiante : pour nous méchants occidentaux ce n’est pas normal, ni même tolérable de tuer un bébé mais dans d’autres cultures cela l’est donc nous devrions le respecter et l’accepter.

Prenez un instant pour songer à toutes ces filles mortes.

Revenez ensuite me dire que c’est normal et que je devrais l’accepter car ce n’est pas ma culture. Après réflexion, pourquoi ne pas l’accepter ? Cela ne se passe pas chez nous, chacun fait ce qu’il veut chez lui. Après tout j’ai survécu à ma naissance, moi, pourquoi me soucierai-je du sort des femmes ailleurs ?

Allez partons du principe que chacun fait ce qu’il veut dans sa culture et que nous devrions tous accepter la culture des autres. Faisons un petit jeu :

Au passage notez l’ironie de l’article avant d’hurler au scandale.

La méchante culture occidentale a longtemps eu pour principe que les hommes ne se valaient pas. Je vais extrémiser le propos en le résumant à la supériorité de l’homme blanc sur l’homme noir. Pourquoi les associations anti-racisme râlent-elles à ce sujet ? C’est dans la culture occidentale, il faut respecter toutes les cultures donc respectez-le, respectez cette supériorité de certains hommes sur les autres.

Alors ? On garde nos cultures figées ou on change les choses ?

 

Deuxième petit jeu encore plus horrible que le premier. Classons les cultures en deux catégories : les cultures inférieures et les cultures supérieures. Quoi ? Une levée de boucliers hurlant que l’on ne peut classer les cultures, ce n’est pas respectueux ? Je suis une méchante occidentale impérialiste, hiérarchiser fait partie de ma culture, respectez-le. C’est marrant tout ce que l’on peut dire/faire sous couvert du respect des cultures.

Classons donc les cultures, critère : l’égalité homme-femme. La culture considérée définit-elle la femme comme inférieure à l’homme ? Non -> culture supérieure. Oui -> culture inférieure.

Je ne vous fais pas la liste des cultures, on s’en fiche un peu. C’est assez simple, toi lecteur, suivant ta culture tu vas soit être indifférent à ce classement, soit voir que ta culture est considérée comme inférieure et là tu vas être vexé.

Conséquence de cette classification des cultures : certains ego seront froissés et… En fait c’est tout, certains seront vexés, point.

Derrière cette répartition des cultures j’ai classé des gens, c’est horrible non ? J’ai dit que certaines personnes étaient inférieures à d’autres. C’est complètement ignoble et cela renie les droits fondamentaux de l’être humain. Là bizarrement tout le monde est unanime pour dire que ce n’est pas bien. Il ne faut pas hiérarchiser les hommes. Ce n’est pas tolérable, peu importe le critère de classification rien n’autorise que l’on prétende qu’un homme est au-dessus d’un autre.

Piouf me revoilà redevenue humaine.

Maintenant revenons sur le point central de cet article qui est le critère utilisé précédemment pour classer les cultures : l’infériorité supposée de la femme par rapport à l’homme. Où est ma nouvelle levée de boucliers ? dire qu’une culture est inférieure à une autre est irrespectueux mais dire que la femme est inférieure à l’homme c’est normal ? Dans certaines cultures ça l’est, et je devrais respecter ça (on tourne un peu en boucle non ?).

Faisons comme précédemment la liste des conséquences d’une telle classification, pour mémoire la classification des cultures entraînait un froissement des egos.

Dire qu’une femme est inférieure à un homme engendre qu’il est normal de tuer un bébé à la naissance si c’est une fille : meurtre.

Dire qu’une femme est inférieure à un homme engendre qu’il est normal de marier de force une fille, elle est inférieure elle n’a pas son mot à dire : définition même de l’esclavage.

Dire qu’une femme est inférieure à un homme engendre qu’il est normal de violer une femme à répétition (« mais c’est pas un viol ils sont mariés ! » sic !) : viol.

Dire qu’une femme est inférieure à un homme engendre qu’il est normal de ne pas éduquer une fille.

Dire qu’une femme est inférieure à un homme engendre qu’il est normal de battre sa femme/fille.

Dire qu’une femme est inférieure à un homme engendre qu’il est normal de considérer une femme comme un objet, de toute manière elle est inférieure.

Dire qu’une femme est inférieure à un homme engendre qu’il est normal de [je vous en prie continuez la liste]

 

En résumé, là où moi, méchante occidentale impérialiste, je ne dois pas hiérarchiser les cultures car cela froisse des ego et prétend que des hommes sont inférieurs à d’autres, je dois tolérer des cultures qui insultent la moitié de la planète et classent l’Humanité. Je dois également tolérer meurtre, esclavage et viol.  Parce que… ?

 

Aujourd’hui, militer pour que, partout dans le monde, une fille puisse naître, grandir, aller à l’école, épouser qui bon lui semble, VIVRE est considéré comme une volonté occidentale impérialiste non-respectueuse des autres cultures. D’accord.

Faire valoir les droits fondamentaux des femmes est perçu comme une violation des cultures/sociétés. Et bien vous savez quoi ? Tant pis. Les cultures ont toujours évolué avec le temps, le changement est la seule constante.

Cet article me classe (encore un classement) dans la case féministe. Si défendre les droits fondamentaux de la femme, ces droits qui devraient être innés, faire partie de toutes les sociétés, si cela fait de moi une féministe d’accord. Je pensais que cela faisait juste de moi un être humain.

 

Ce sont mes ognons ou comment creuser les fossés
La relation fan-idole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *