Match, par Suzanne Galéa, @Rmybook

Titre : Match

Auteur : Suzanne Galéa

Editions : Read My Book  (twitter)

Résumé :

 “Achetez l’amour de votre vie !” Et si une application vous garantissait de trouver l’âme sœur ? Seriez-vous prêt à renoncer au destin ? À déléguer à un algorithme le choix de votre partenaire amoureux ?

LE MOT DE L’ÉDITEUR, READMYBOOK

“Danaé, elle, ne voulait pas qu’on décide à sa place, elle ne voulait pas être heureuse, elle voulait être libre.”

Danaé vit à contre-courant d’un monde où les hommes sont assistés en permanence par un double numérique qui calcule continuellement la bonne décision à prendre. Un monde où le hasard n’existe plus, où le bonheur est un état garanti, obligatoire presque.

Pour préserver sa liberté, la jeune femme se voit contrainte de collaborer avec le Match, cette entreprise toute-puissante qui a développé l’application permettant à tous de trouver l’âme sœur. S’enchaînent alors pour Danaé une suite de découvertes et d’événements troublants qui pourraient bien bouleverser ses propres croyances, voire l’essence même de la nature humaine.

Avec ce premier roman dystopique, adroit mélange d’aventures, de conspirations et d’amour, Suzanne Galéa nous confronte subtilement à la question suivante : quelle part de notre liberté serions-nous prêts à céder pour être heureux ?

Une plume agile, un roman à dévorer, qui vous promet des rêves agités !

 

Avis : J’ai suivi les aventures de Danaé avec plaisir (oui cela m’arrive), ce récit dystopique était agréable à lire. Bon je dois avouer que j’ai levé les yeux au ciel en voyant cette histoire débuter par quelques pages écrites avec une police en italique. Fort heureusement ce n’est qu’anecdotique afin de différencier certaines parties spécifiques du récit. Piouf.

Beaucoup de questions au début : quel est ce monde ? Pourquoi-ci ? Pourquoi ça ?  C’était frustrant sur le coup, impatience quand tu nous tiens, mais les réponses sont venues petit à petit. On suit Danaé, l’outsider, dans sa vie quotidienne hors de la réalité virtuelle créée par des algorithmes omniprésents et manipulateurs.  Ce début était très intéressant, on suit  Danaé  va intégrer Match, une entreprise qui vous trouve l’amour mais n’hésite pas à vous en changer si votre profil évolue et que vous ne “matchez” plus. Et Danaé se rend compte que cette entreprise est encore plus tordue que ce qu’elle pensait.

Danaé est divergente différente, elle n’est pas reliée avec les autres, elle est “invisible” aux yeux du réseau. Cela lui confère une certaine liberté mais cela la coupe aussi du “bonheur”. Pourquoi ? Il faut lire pour le découvrir.

Globalement j’ai beaucoup aimé cette lecture, elle était fluide, prenante et difficile à lâcher. Le seul point noir est ce rappel constant à Divergent. Pas dans l’histoire ni l’univers, on est bien loin du plagiat, mais dans les schémas, l’intrigue dans l’intrigue. C’est difficile à expliquer sans dévoiler l’histoire mais une ou deux fois je me suis surprise à me dire : “il va se passer ça”, “ça en fait c’est tel truc”, et à avoir raison. C’est comme lire du Agatha Christie, si vous en avez l’habitude vous trouvez facilement le tueur. Et les parallèles Danaé/Tris et Match/jenesaispluslenomdugroupedansDivergent sont assez faciles, c’est dû au fait que les deux récits sont dans la même lignée littéraire. D’ailleurs si vous avez aimé Divergent vous devriez adorer Match.

Au passage j’ai beaucoup aimé Victoire, l’un des personnages secondaires, elle met de la légèreté dans ce récit tout de même un peu sombre. Je ne me suis pas attachée à Danaé, je m’attache rarement aux héros, mais grâce à elle j’ai découvert l’univers créé par l’auteure et c’était bien.

Un petit mot pour la fin ? J’aimerais bien un tome 2.

 

Merci à Audrey et ReadMyBook de m’avoir permis de découvrir ce roman.

Axel.

Si la parole était d'or, par @carolinegiraud1 #jeudiautoedition
Landon saison 1, Anna Todd, @HugoNewRomance

One comment

Laisser un commentaire