[Ficpad] Purple et les fanfictions

Bonjour à tous.

Pour cette rubrique un peu spéciale je laisse la parole à Blanche, notre reporter ficpadien. Cette rubrique est un mélange presque subtil de Gossip girl et Sex and the city.

Blanche retrace les actualités et les entourloupes auxquelles se livrent les auteurs sur une plateforme de publication en ligne fictive nommée Ficpad.

Toute ressemblance avec des personnes existantes est purement fortuite. Les noms, personnages, lieux, etc. sont inventés.
Bonne lecture !
——

Comme dirait Carrie, il est parfois nécessaire de se poser des questions fondamentales. Par exemple : peut-on porter des Prada avec une tenue Balmain ?

La réponse à une telle question est évidente : préférez des Louboutins, elles s’accordent avec tout.

Outre ces considérations vestimentaires, nous, ficpadien(ne)s, sommes parfois confrontés à ces problèmes insolubles ou presque. Purple, avec toute son assurance, ne fait pas exception à la règle. Vous souvenez-vous de Purple ? Elle lutte avec Silver pour le record de bans de groupes Facebook (égalité, un partout au compteur), s’accoquine avec cette pleurnicharde de Cardon mais surtout, surtout, Purple est d’une franchise à toute épreuve. Elle est même carrément brute de décoffrage. Ne vous y trompez pas, derrière ces paroles dénuées de douceur réconfortante se cache un cœur d’or qui ne vous veut pas de mal, sauf si vous vous appelez Green mais ceci est une autre histoire.

Revenons à nos moutons, Purple s’est retrouvée face à l’une de ces grandes questions ficpadiennes : doit-on décrire l’univers d’une fanfiction ?

Dans le cas d’une fiction originale le problème est inexistant puisqu’une fiction doit se suffire à elle-même (ignorons le cas du tome 36 d’une saga qui part du principe que vous avez lu les 35 tomes précédents et ne relatent donc pas tout l’univers). Mais pour une fanfiction ?

 

Tout est dans le « Fan ».

Si l’on regarde du côté de Wikipedia : « Une fanfiction, ou fanfic (parfois écrit fan-fiction), est un récit que certains fans écrivent pour prolonger, amender ou même totalement transformer un produit médiatique qu’ils affectionnent, qu’il s’agisse d’un roman, d’un manga, d’une série télévisée, d’un film, d’un jeu vidéo ou encore d’une célébrité. »

 

Le but premier d’une fanfiction est de prolonger un univers, que cet univers soit issu d’un roman ou de la vie quotidienne de Tom *Perfect* Hiddleston. La fanfiction joue de fait un grand rôle communautaire, elle agrège autour d’elle des auteurs et des lecteurs mués par une même passion. Toute la communauté connait l’univers sur lequel se base la fanfiction. Dès lors la description de cet univers devient superflue puisque, par principe, tout le monde connaît l’univers. La fanfiction, se subvient donc à elle-même puisqu’intégrée dans un univers bien connu tout comme le tome 36 de telle saga originale.

 

Ainsi, les fanfictions ne décrivent pas leur univers original, celui-ci est un prérequis à la lecture. Chaque lecteur commençant une fanfiction sait que celle-ci relève d’un univers et que, si ce-dernier est inconnu au lecteur, alors la compréhension sera diminuée. Mais cela ne peut être reprocher à la fanfiction qui, dès l’avant-propos, s’inscrit clairement dans son contexte originel. Seule exception : les fanfictions à but introductif, celles qui au contraire, redécrivent l’univers original dans le but de faire découvrir le dit univers à des non-initiés. Cependant ces œuvres sont assez rares et ne peuvent donc être considérées comme des références en termes d’attentes pour les fanfictions.

 

Le rapport avec Purple me direz-vous ? Purple écrit des fanfictions et a fait concourir l’une d’elles à un cours Ficpad lamda. Réactions du jury ? « Ta fanfiction ne décrit pas assez l’univers original ». Peut-être parce que c’est une fanfiction ?

Pour leur défense, toutes les fanfictions en compétition ont reçu cette remarque. Toutes ? Non, l’une d’elles résiste encore et toujours à l’envahisseur. Laquelle ? Celle qui redécrit l’univers original me direz-vous. Et bien non, c’est celle dont l’univers original est tellement connu qu’il fait partie intégrante de nos vies et pour lequel le jury n’a donc pas eu à se renseigner. Quand je vous dit que la fanfiction réunit les gens autour de mêmes points de repères.

 

Conclusion ? Même les jurés peuvent être de parfaits incompétents.

Purple ? Oh elle n’a pas été bannie du concours, elle en est déçue, elle aurait pu marquer un point décisif face à Silver.

5. Clans
[JAMES] 26. Bug dans la matrice (extrait)

Laisser un commentaire