• MortelAvent

    14 décembre 2017

    Incroyable, impensable, inimaginable. Il n’existait pas de mot assez fort pour décrire la stupéfaction qui habitait les fils de Zelyan.  Ils s’étaient réveillés dans ce monde, semblable mais tellement différent de celui dans lequel ils s’étaient endormis. (suite…)

  • MortelAvent

    13 décembre 2017

    La neige tombait drue sur le mont saint Michel. Dans la cour de l’abbaye elle couvrait le sol sans bruit, en couche épaisse. Le silence régnait sur les lieux. Au loin on entendait les bruits de la ville, de la vie, mais ici rien ne venait troubler les réflexions du maître des lieux. (suite…)

  • MortelAvent

    12 décembre 2017

    – Il y a tellement de rouge ici, on ne pourrait pas mettre d’autre couleur ? Ce n’est pas parce que c’est l’enfer que cela doit être moche. – Voudrais-tu plus de blanc ma douce ? Je vois bien du blanc partout, pour te rappeler ce Paradis que tu n’as jamais connu. (suite…)

  • MortelAvent

    11 décembre 2017

    De toutes les créatures de Dieu il était l’aîné, le plus fort, le plus puissant. Le prince des cieux n’avait son égale ni sur Terre, ni dans les airs, et encore moins en enfer. Il était « celui qui est comme Dieu », de tous le plus à l’image du créateur, et comme son créateur vouait une haine éternelle au mal. (suite…)

  • MortelAvent

    10 décembre 2017

    La nouvelle de la présence de Lucifer sur Terre arriva dans les limbes par l’intermédiaire d’un mort. La pauvre âme était promise au ciel mais l’archange déchu avait emmené quelques petites choses du royaume des enfers, dont un petit bout de chaîne infernale. (suite…)

  • MortelAvent

    09 décembre 2017

    – Un homme à la mer ! A la mer certes, un homme peut-être pas. Les pêcheurs lancèrent une corde au naufragé qui fut hissé, grelottant, hors de l’eau. Il ne disait mot, frigorifié, malgré les demandes incessantes des autres pour l’obliger à leur répondre et l’empêcher de s’endormir à jamais. Les flots de décembre étaient parmi les plus meurtriers, même du côté de la cité sacrée de Bretagne. (suite…)

  • MortelAvent

    08 décembre 2017

    – « Mon beau sapin, roi des forêts. « Que j’aime ta parure » « Surtout les âmeuuuh colorées » « Sphères accrochées à ta parure » « Mais ce que je préfère, c’est le dîner » « Des morceaux de cuisses, et des doigts de pieds » (suite…)

  • MortelAvent

    07 décembre 2017

    Il était une fois un petit chaton blanc, perdu dans les rues d’un village. Frigorifié, il cherchait refuge auprès des hommes mais ceux-ci le chassaient sans honte. Terrifié par tant de méchanceté, le petit chaton s’enfuit dans la plaine enneigée. Il marcha tant que ses pattes glacée le lui permirent puis, lorsque ses forces vinrent à manquer, il s’effondra sur le manteau blanc et ferma les yeux. Epuisé, il ne vit pas la beauté de la lune au-dessus de lui, ni les étoiles qui scintillaient de mille éclats. Le froid doucement l’endormait, et l’enserrait pour ne plus jamais le relâcher. (suite…)

  • MortelAvent

    06 décembre 2017

    Assise sur un banc, protégée du soleil ardent par l’ombre des feuillages, Selaphiel profitait d’un bel après-midi d’hiver. Elle se trouvait dans un petit jardin reclus derrière des bâtiments qui l’isolait de l’agitation de la ville. Calme et sereine, elle nettoyait avec soin un long morceau de bois brillant à l’aide d’un tissu doux. Elle ne s’en séparait jamais, c’était un peu comme un porte-bonheur. Le bois provenait de sa terre natale et jamais il ne l’avait quitté au cours de ces derniers siècles. L’objet était devenu une part d’elle-même, un prolongement de son corps. (suite…)

  • MortelAvent

    05 décembre 2017

    – Caron, serait-il possible que tu stoppes cette averse d’âmes déchiquetées ? Je sais que cela partait d’une bonne intention mais c’est la troisième fois que j’en avale par inadvertance et la seule idée de manger ce qui fut un être humain me donne la nausée. (suite…)

  • MortelAvent

    04 décembre 2017

    Des bougies, des milliers de lanternes éclairaient la baie du Mont Saint Michel par cette soirée sans nuage, sans vent. Comme chaque soir depuis trois jours les moines illuminaient les remparts et autres édifices de l’île, créant un immense phare autour duquel des centaines de bateaux s’étaient agglutinés. Les croyants avaient trouvé en Michel leur berger, lui avait un troupeau. Le peuple breton retrouvait ses racines marines et chrétiennes depuis plusieurs mois. De tous les peuples d’Europe du nord ils étaient, avec les italiens et les slaves, les mieux lotis. Ils avaient retrouvé la foi. (suite…)

  • MortelAvent

    03 décembre 2017

    – Pour de vrai ? Réellement tu veux dire ? Nous allons le faire ? Nous allons réellement le faire ? Caius leva les yeux aux ciel en attendant la fin du monologue de son comparse. Oui ils allaient le faire, c’était un ordre de Zelyan, nul ne pourrait s’y soustraire. (suite…)

  • MortelAvent

    02 décembre 2017

    – Enlevez-moi ça ! Enlevez-moi ça ! criait Ereyne en sautillant à travers la plaine. Où qu’elle regardât, où qu’elle marchât, elle écrasait une pauvre âme déjà broyée et cela l’attristait et la dégoûtait. Le pauvre Caron était tout dépité et s’empressa d’écarter la neige autour d’eux afin qu’elle puisse arrêter de sauter en tout sens. (suite…)

  • MortelAvent

    01 décembre 2017

    — On vous souhaite un joyeux Noël, on vous souhaite un joyeux Noël, on vous souhaite un joyeux Noël, et une mort paisible… Confectionnant avec soin et une grande joie une guirlande composée de crânes et de tibia, Caron chantonnait sur les bords du Styx. C’était l’un des premiers Noël depuis le second Déluge, les nouvelles mers s’étaient parées de glace, la Terre n’avait jamais aussi mal porté son nom. Une grande partie de la surface du globe n’était plus que blancheur pure et éclatante. Et sous cette épaisse couverture glacée se trouvait toujours plus de cadavres. L’eau fut meurtrière lorsqu’elle recouvrit la quasi-totalité des mers, emportant avec elle quelques…

  • Immortels tome 2 Purgatoire

    [Purgatoire] 12 : Conseil de guerre

    La caresse de l’eau fraîche sur sa peau était une bénédiction après ce temps passé dans la chaleur de l’enfer. En bas le temps était relatif, et la distorsion avec celui qui s’écoulait sur Terre n’était pas linéaire, elle dépendait de paramètres inconnus à Ereyne. L’immortelle soupira de contentement et observa la vue grandiose qu’elle avait depuis sa baignoire de marbre. Une mer de nuages s’étendait sous ses yeux. Les rayons du soleil s’y éclataient en mille nuances d’or et rouges. La beauté du ciel était immuable. Ereyne songea avec amusement que le paradis ressemblait probablement à ça. L’immortelle ferma les yeux, huma les senteurs de roses et se laissa…

  • James

    [James] 15 : frites et sourires

    Le contraste est saisissant, poignant même. Le déjeuner avec Anne s’était déroulé dans un lieu branché, fréquenté mais pas bruyant. Nous avions une table garnie, du bon vin et un serveur à proximité. Anne était très souriante, sûre d’elle et joyeuse, encore plus à l’arrivée de Chris. Tandis qu’à présent miss42 et moi sommes face-à-face, au beau milieu d’un self plein à craquer, deux assiettes de frites sur les plateaux, le tout dans un vacarme assourdissant. Miss42 ne dit pas grand-chose et grignote encore moins. Impossible de croire qu’elle partage des gènes avec Anne. (suite…)