• Axel.'s work,  Baisers d'outre-tombe

    [Baisers d’outre-tombe] 9. Chariots de métal

      Elle fut si ardente qu’on entendit presque les pierres de la crypte gémir de plaisir en se réchauffant. A l’inverse il y eut comme une brise, une plainte lancinante, un dernier souffle de vie. Les ombres s’évaporèrent en un nuage de fumée et la malédiction inscrite sur la dalle qui scellait l’entrée du caveau s’effaça à mesure que les archéologues répandaient la lumière dans chaque salle. Durant toute la durée de l’opération, Xyrus serra Allya dans ses bras de peur qu’elle ne disparaisse elle aussi. Il ferma les yeux et pria toutes les divinités qu’il connaissait afin qu’elles l’épargnent et que sa princesse soit là lorsqu’il les rouvrirait. (suite…)

  • Baisers d'outre-tombe

    [Baisers d’outre-tombe] 7 : Les liens du sang

    Je ne la sens pas cette affaire », murmura Xyrus alors que le couvercle du cercueil tombait à terre avec un bruit sourd. Les deux adolescents se collèrent contre la paroi et cessèrent de respirer. Le cadavre de Pélos s’agrippa aux rebords et se dressa hors de son cercueil. Son corps momifié reprenait peu à peu sa forme originelle mais pour l’instant il émanait de lui une fumée grisâtre et une odeur de pourriture pestilentielle, fruit de milliers d’années enfermé. Il respira profondément et observa la salle d’un regard circulaire. Il s’arrêta face aux deux adolescents et les toisa de toute sa hauteur. (suite…)

  • Baisers d'outre-tombe

    [Baisers d’outre-tombe] 5 : Touche à tout

    Un regard et tout disparu, les sables du temps cessèrent leur chute éternelle. Juste deux paires d’yeux qui se fixent, inscrivant cette scène au plus profond de leur mémoire. Xyrus se noya dans ces deux prunelles aux couleurs d’un jour de pluie anglais. Son coeur avait arrêté de battre, figé comme le reste de son être, seul son cerveau réagissait encore. La peur dans ces yeux si gris et cette petite étincelle, un espoir si infime mais si puissant. (suite…)

  • Baisers d'outre-tombe

    [Baisers d’outre-tombe] 4 : Ombres et Lumières

    Je vais y arriver, je vais y arriver, je vais y arriver.’ Xyrus observait successivement leur obstacle et les lianes qui pendaient du plafond, cherchant celle qui résisterait à son poids et lui permettrait de traverser. A ses côtés, Allya faisait de même tout en chantonnant une petite comptine de son enfance. Soudain elle leva un bras et désigna l’une des lianes sur la gauche. (suite…)

  • Baisers d'outre-tombe

    [Baisers d’outre-tombe] 1 : Une belle découverte

    Bonne lecture ! —————– Le soleil de Crète était aussi ravageur que son vin, Xyrus, qui creusait le sol avec ferveur était en sueur, passablement épuisé. Il était sur l’île avec ses parents pour des fouilles archéologiques. Son père, le très célèbre Sir Richard Evans, était l’un des professeurs les plus émérites de l’université d’Oxford et une référence en matière d’Antiquité greco-romaine. Alors quand on lui avait dit que le tombeau d’une princesse grecque cousine de Cléopâtre était vraisemblablement en Crète, il n’avait pas hésité à plier bagages et à emmener femme et enfant avec lui. Peu importait que Xyrus soit au beau milieu de l’année scolaire et qu’il n’ait…