[Purgatoire] 00 : Prologue

Immortels tome II : Purgatoire est en préparation.

Sortie officielle le 25 juillet 2016 sur Wattpad mais, pour vous faire patienter, en voici le brouillon.

Bonne lecture !

« Il était une fois un dieu, non deux dieux… Ou peut-être trois en fait. Après tout ils ne sont peut-être pas les seuls. Est-ce que le Diable compte comme un dieu ? Oh et puis zut ! Il était une fois deux êtres abominables qui se battaient pour une raison qui m’échappe totalement et ont décidé de tuer le plus d’êtres humains possible pour récupérer leurs âmes. Jusque-là Dieu gagnait haut la main avec ses guerres saintes mais Zelyan et son Déluge ont fait pencher la balance… Chacun y allait de sa petite rengaine pour justifier ses meurtres. Gloire divine par-ci, adulation par-là, la seule chose qui importe est d’avoir un nom plutôt que l’autre en tête lors de la mort. Tout cela pour une querelle vieille de plusieurs millénaires que personne ne connaît à part eux deux mais par contre tout le monde en subit les conséquences. Pas un pour rattraper l’autre, non mais vraiment ! Père et ses discours moralisateurs à la noix je le retiens, « Le plus grand bien Ereyne ! », le plus grand bien nécessitait-il de tuer tous les habitants de Greyhall ? Je ne crois pas non ! Non, non pas vraiment ! Et Zelyan ! « Et si je tuais tout le monde en les noyant ? » Quelle bonne idée, quelle très bonne idée ! Tuons tout le monde, créons des catastrophes nucléaires et détruisons toute vie sur Terre. Je suis sûre que la météorite a fait moins de dégât que les centrales noyées par le Déluge. Et me voilà à aller le chercher parce qu’il s’avère que DIEU NE VAUT PAS MIEUX QUE LE DIABLE !!! »
(suite…)

Immortels 27 : Au revoir, au revoir président !

Octobre 1941, hôpital militaire basé au manoir de Greyhall.

 

– Je suis le prince héritier du trône d’Angleterre.

Ereyne leva les yeux de son ouvrage et posa un regard étonné sur le jeune militaire qui lui faisait face. Peu enhardi malgré son uniforme, Georges avait avoué son statut comme un garnement confesserait une faute : d’une traite, rapidement. Elle reposa les draps tâchés de sang qu’elle enlevait du lit d’un patient récemment décédé et se redressa pour mieux faire face à l’homme, pardon, au prince, qui venait de l’interpeller. (suite…)

[Immortels] Prologue : En d’autres temps

Elle avança sur la pointe des pieds, effleurant à peine le sol en terre tassée. Tremblante elle s’arrêta à côté du lit et écouta une dernière fois les respirations régulières qui s’élevaient de la paillasse. Un larme coula sur sa joue, puis une seconde, puis des dizaines. Elle tourna les talons et quitta la petite maison faite de paille et de terre séchée aussi vite qu’elle le put sans faire le moindre bruit. Elle entrouvrit la porte, laissant entrer le moins de lumière possible et se glissa dehors. Les premières lueurs du jour éclairaient le ciel de teintes roses et or au dessus du petit village perdu au milieu de nulle part. Une douce odeur de rosée embaumait l’air humide et les premiers oiseaux débutaient leurs chants matinaux. ‘Belle journée pour mourir.’ Songea la jeune fille. Elle resserra les liens faits de roseaux tressés qui maintenait la pièce de tissu en lin couvrant son corps mince puis elle se dirigea vers la forêt qui s’étendait à l’est.
(suite…)

[Spoilers] Immortels : Le mot de la fin.

Dans la catégorie (presque) grosse révélation, voici la dernière ligne du premier tome d’Immortels. Je ne sais pas quand ce livre va se finir, mais je sais comment.

Bon vous vous en doutez, si je vous dévoile la dernière ligne, c’est qu’elle ne dit pas grand chose sur la fin du premier volume. (suite…)

[Immortels] Brouillon de bonus : Sélection

Hello !

Comme le titre de cet article l’indique, voici un brouillon sur lequel j’avais travaillé dans un moment de manque d’inspiration. C’est une petite parodie mais comme mon humour ne vole pas très haut, j’ai arrêté le carnage pour me concentrer sur autre chose. (suite…)